calendrier

Calendriers historiques : 1996 à 2016

De 1996 à 2016, 23 calendriers à saveur historique portant sur des thèmes particuliers ou spéciaux, tous différents, ont été publiés. Ces calendriers de près de 40 pages pour les plus récents, illustrent l’histoire de la Mauricie par des photographies historiques accompagnées de légendes explicatives.

Depuis 2002, la présidence d’honneur du calendrier historique est assumée par une personnalité notoire de la région. Chaque année, divers intervenants appuient financièrement le projet et ce, autant dans le secteur privé que public.

Ces calendriers de qualité se conservent pendant une longue période. En plus d’être des calendriers en soi, ils sont des albums de photographies. L’acquisition du calendrier historique constitue une belle occasion de garder la mémoire collective vivante!

Couverture_Calendrier_2016Édition 2016 L’alimentation en Mauricie : une histoire savoureuse !

Édition 2015 La développement en Mauricie : l’engrenage de notre histoire2015

2014Édition 2014 L’Apppartenance, l’histoire des communications en Mauricie

La Mauricie a joué un rôle de premier plan dans l’histoire des communications au Québec. Dans plusieurs domaines notre région se distingue par son leadership au Canada et se montre à l’affût des innovations techniques de l’heure. Nous vous invitons à découvrir cette facette de notre histoire par le biais des photographies qui retracent les éléments significatifs de l’émergence et de l’évolution des communications en Mauricie.

Édition 2013 La culture en Mauricie: une histoire à l’affich2013e

La culture représente le coeur même de l’identité d’un peuple. Elle nous distingue tout en nous liant les uns aux autres et s’exprime de mille et une façons. Depuis le début des temps, les arts accompagnent l’évolution des sociétés et des individus, créant émerveillement et divertissement. Ces photographies témoignent de l’omniprésence et de l’évolution de notre vie culturelle et nous rappellent à quel point les arts sont profondément ancrés dans l’histoire mauricienne.


2012Édition 2012
 Le sport en Mauricie : une histoire qui bouge !

Depuis des décennies, le sport en Mauricie c’est beaucoup plus que la pêche, le canot ou la raquette, car le sport s’est aussi avéré un élément rassembleur et ses héros, sans souvent même le réaliser, auront été des modèles et des sources d’inspiration pour les gens de cette magnifique région où ce ne sont certainement pas les activités qui manquent.

  Source: Luc Gélinas

 

Édition 2011 La Mauricie: une histoire racontée par les enfants2011

À consulter: 56 photos datant de 1880 à 1970

S’amuser pour un enfant demeure le seul but du jeu et ce, peu importe le lieu ou l’époque. Tous les enfants ont, un jour ou l’autre, joué à la marelle, à la corde à danser, au drapeau, au ballon, à la cachette et aux billes. Puis, ce fut l’apparition des Tonka et des voitures électriques plus sophistiquées. Découvrez comment un enfant s’amusait il y a quelques décennies!

Source: Gaétane Robitaille


2010Édition 2010 Le tourisme en Mauricie: une histoire qui voyage

À consulter: 55 photos datant de 1875 à 1997

L’origine du tourisme en Mauricie est aussi vieille que la région elle-même. Dès 1760,  The British Magazine publie une estampe montrant une vue pittoresque de Trois-Rivières. Le prodige des yeux au Sanctuaire du Cap en 1888 marquera le lancement des pèlerinages. En 1936, 24 000 autos étrangères sont dénombrées au pont de Grand-Mère.

Source: René Beaudoin


Édition 2009
 L’histoire de la Mauricie en fête2009

À consulter: 39 photos datant de 1910 à 1975

La fête sera grande en 2009 et les quatre municipalités fondées en 1859 seront à l’honneur: Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Saint-Boniface, Saint-Étienne-des-Grès et Saint-Justin, ainsi que tous les événements rassembleurs et significatifs de la région. La fête fait partie intégrante de notre histoire: pique-nique, partie de hockey, parade de la Saint-Jean-Baptiste, le Mardi gras, etc.

Source: Mario Lachance


2009 375eÉdition spéciale 2009 1634-2009 Trois-Rivières fête son histoire

À consulter: 44 photos datant de 1896 à 1979

Quand Trois-Rivières fête, toute la Mauricie devrait se sentir concernée. L’histoire ne trompe pas, la géographie non plus: l’occupation française a commencé sur le Platon et, à partir de là, toute une région est née. Voici venu le temps du 375e, sept ans après la grande fusion de 2002, comme pour mieux cimenter toutes les composantes de notre nouvelle ville…

Source: François Roy


Édition 2008
 L’agriculture en Mauricie: un terreau fertile pour l’histoire2008

À consulter: 36 photos datant de 1915 à 1993

En Mauricie, c’est sur la rive du fleuve que se concentrent les meilleurs sols propres à l’agriculture. Choyé par son climat, le pourtour du lac Saint-Pierre est l’un des plus anciens domaines agricoles du Québec. De 1830 à 1911, le nombre d’agriculteurs en Mauricie passera de 3 500 à 7 000. D’environ 5 250 en 1951, ce nombre passe à quelque 1 450 en 1991.

Source: Normand Séguin


2008 WesternÉdition spéciale 2008 Festival western de St-Tite: 40 ans d’émotions 1968-2008

À consulter: 50 photos datant de 1968 à 2007

Au début du 20e siècle, Saint-Tite était le lieu de rendez-vous des bûcherons du nord de la Mauricie. C’est en 1967, qu’un rodéo est organisé pour la première fois. Plus de 6 000 personnes assistent au rodéo malgré la pluie. C’est en 1969 qu’on y joint la fameuse parade à traction animale et en 1972 qu’on y construit les premières estrades d’une capacité de 8 000 sièges.

Source: Josette Naud


Édition 2007
 La sécurité publique en Mauricie: une présence depuis 18572007

À consulter: 41 photos datant de 1908 à 1981

Notre premier corps de police date en effet de 1857 et ce n’est pas un hasard. Cette même année, avec l’incorporation de la “cité des Trois-Rivières”, les élus ont le pouvoir de créer une force policière composée de volontaires, l’une des premières au Canada. En 1877, Trois-Rivières se dote d’un corps permanent de quatre agents, désigné “Three Rivers Police”.

Source: François Roy


2006Édition 2006 Le commerce: une vocation historique en Mauricie

À consulter: 36 photos datant de 1894 à 1968

Une première Chambre de commerce voit le jour en 1881 à Trois-Rivières. Elle est surtout industrielle et anglophone, mais elle deviendra de plus en plus commerciale et francophone. En 1926, Shawinigan et Cap-de-la-Madeleine auront aussi un tel regroupement de gens d’affaires. Aujourd’hui comme hier, nos Chambres gardent comme objectif de faire bouger la région.

Source: François Roy


Édition 2005
 La Mauricie: une région, une passion2005

À consulter: éphémérides et 39 photos datant de 1903 à 1947

L’exploitation de la forêt est l’un des faits majeurs de l’histoire de la Mauricie au XIXe siècle. Avant même que ne s’enclenche l’industrialisation massive du début du siècle suivant, elle aura profondément marqué la société régionale, par son apport économique et son fonctionnement qui largement prend appui auprès de l’ensemble des milieux locaux.

Source: Normand Séguin


2004Édition 2004 Les femmes en Mauricie, quelle histoire!

À consulter: éphémérides et 52 photos datant de 1907 à 1973

Les Amérindiennes, d’abord, ont largement contribué à humaniser la Mauricie depuis environ huit mille ans. Vivant souvent dans des conditions extrêmes, elles ont transmis à leurs enfants les savoir-faire et les connaissances qui ont assuré leur survie. Les premières Européennes à s’installer à l’embouchure de la rivière Saint-Maurice ont vécu dans des conditions tout aussi difficiles. À partir de la seconde moitié de XIXe siècle, la vie est devenue plus douce.

Source: Martine Tremblay


Édition 2003 Les coutumes en Mauricie… Toute une tradition!2003

À consulter: éphémérides et 56 photos datant de 1890 à 1976

Les cycles de la nature déterminent quantité d’activités sur le plan du travail, du loisir et du spirituel. Quelques-uns de ces rythmes saisonniers ont pris avec le temps une coloration propre à la région. De nos jours, aux cycles traditionnels qui survivent se sont ajoutés de nouveaux rythmes de la modernité imposés par la consommation, les loisirs et le travail.

Source: René Verrette


2002Édition 2002 L’histoire… une religion

À consulter: éphémérides et 60 photos datant de 1898 à 1955

La première communauté religieuse s’implante en Mauricie, en 1634, avec la venue des Jésuites. Notre région accueille ses premières religieuses avec l’arrivée, en 1661, des soeurs de la Congrégation Notre-Dame à Trois-Rivières. Elles sont suivies par les Ursulines qui s’installent au même endroit en 1697. La première paroisse du diocèse est fondée en 1678. Aujourd’hui, le diocèse de Trois-Rivières regroupe 79 paroisses sur le territoire de la Mauricie.

Source: Appartenance Mauricie Société d’histoire régionale


Édition 2001
 Transportons-nous dans l’histoire mauricienne2001

À consulter: éphémérides et 52 photos datant de 1890 à 1964

Les Amérindiens utilisaient le canot d’écorce et les raquettes pour se déplacer. Les Européens adoptent rapidement leurs modes de transport. Avant 1856, le Saint-Maurice constitue la seule voie d’accès à l’arrière-pays. Le réseau routier se développe à partir de 1738 avec le Chemin du Roy, en 1967 avec le pont Laviolette et en 1972 avec les autoroutes.

Source: Appartenance Mauricie Société d’histoire régionale


2000Édition 2000 L’éducation, un monde plein d’histoires…

À consulter: éphémérides et 51 photos datant de 1898 à 1972

Dès le début, la Mauricie se distingue sur le plan éducatif. Le frère Pacifique Duplessis transmet, dès 1616 à Trois-Rivières, les rudiments de la langue française et du petit catéchisme aux enfants amérindiens. À partir du XXesiècle, des écoles spécialisées s’implantent graduellement dans la région: en 1911, Technical Institute, en 1923, Paper-Making Insitute of the Province of Québec, en 1946, École d’horlogerie et en 1951, École commerciale Martel.

Source: Appartenance Mauricie Société d’histoire régionale


Édition 1999
 Notre histoire, source de plaisirs et de passions1999

À consulter: 24 photos datant de 1893 à 1960

La toile en page couverture, réalisée en 1842 par Mary Milicent Chaplin (l’une des pionnières de la peinture au Québec), rappelle l’utilisation de la rivière Saint-Maurice par nos ancêtres pour des fins de loisirs. À l’époque, ils ont su admirer la beauté de ses paysages et ils se sont aventurés sur la rivière pour le plaisir et la détente.

Source: Appartenance Mauricie Société d’histoire régionale


1998
Édition 1998 Innovation et travail, fer de lance de l’industrie mauricienne

À consulter: éphémérides et 17 photos datant de 1896 à 1962

Depuis le début du siècle, douze centrales ont été aménagées sur la rivière Saint-Maurice. Elles ont joué un rôle important dans le développement industriel de la Mauricie. Il existe peu d’endroits en Amérique où l’on a construit autant de centrales à proximité d’une même chute. Cinq centrales hydroélectriques ont été érigées aux abords des chutes de Shawinigan.

Source: Appartenance Mauricie Société d’histoire régionale

Édition 1997 Le bois et l’eau, plus d’un siècle d’histoire1997

À consulter: éphémérides et 15 photos datant de 1852 à 1950

À la suite de nos anciens coureurs des bois, les bûcherons, les draveurs, les “portageux” furent des artisans majeurs de notre petite “patrie”. Nos travailleurs forestiers ont écrit assurément l’une des plus belles pages économiques de la Mauricie, en plus d’occuper une place majeure dans notre folklore et notre imaginaire mauricien. Pensons, notamment, à la légende de la chasse-galerie.

Source: François De Lagrave


1996Édition 1996 La Mauricie

À consulter: éphémérides et 16 photos datant de 1899 à 1950

Appartenance Mauricie est née de la volonté d’un groupe de personnes profondément attachées à la région mauricienne. Conscients et fiers de la richesse du passé de la Mauricie et aussi de son avenir, les membres fondateurs souhaitent partager leur passion pour notre région avec l’ensemble de la population. Par une meilleure connaissance du passé mauricien, nous voulons contribuer à accroître, au sein de la collectivité, le sentiment d’appartenance à notre région, la Mauricie.

Source: Mario Lachance

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *