13934848_10154362907471382_446278469420771650_n

Et si j’ouvrais la porte

 

13934848_10154362907471382_446278469420771650_n

C’est dimanche dernier que débutait la 6e édition du Festival de l’Assomption du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Au menu, une programmation à la fois spirituelle, culturelle et colorée. Cet événement, adressé à un public de 0 à 150 ans, est l’occasion idéale pour s’accorder un moment de répit, pour se ressourcer et pour renouer avec soi-même. Avec le mode de vie effréné qui s’impose à la majorité d’entre nous, ce festival est officiellement prescrit à tous ceux ayant besoin d’appuyer sur pause et de profiter d’un bon moment en famille ou entre amis. Présenté du 7 au 15 août 2016, le Festival de l’Assomption accueillera près de 40 000 visiteurs et pèlerins provenant de partout en Amérique du Nord.

Le thème général du festival s’inscrit dans une dynamique très actuelle reflétant l’importance du respect et de l’ouverture à l’autre. À tous ceux croyant toujours que cet événement ne fait que regrouper des individus désireux de prier, détrompez-vous. Cette année, les organisateurs ont voulu innover et ont reposé leur thème sur l’action au-delà de la réflexion. C’est d’ailleurs pour cette raison que seront présentées 9 conférences spirituelles animées par des prédicateurs tant religieux que laïques. Ces prédications auront pour but d’inciter les participants à s’ouvrir à des valeurs chrétiennes ainsi qu’à l’appliquer dans leur quotidien.

Comme l’a mentionné récemment le Père Pierre-Olivier Tremblay, recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, à une époque où des gestes malheureux sont posés au nom de la religion et où les gens sont assoiffés de pouvoir, il faut s’arrêter et réfléchir… Mais il faut aussi savoir agir… Et si l’on ouvrait la porte à la paix et au pardon…

Bien que le festival n’en soit qu’à sa 6e édition, son volet spirituel, appelé neuvaine, est célébré depuis maintenant plus de 125 ans au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Ceci dit, le Festival de l’Assomption reprend cette tradition de manière moderne et dynamique grâce à son ambiance chaleureuse et vivante.

Vous avez un petit moment de libre dans les prochains jours? Pourquoi ne pas faire un tour à cet événement haut en couleur? Pièces de théâtre, messes en créole, fête culturelle, soirées festives et autres animations, il y en a pour tous les goûts!

Prendre le temps de prendre son temps, disent-ils. Moi je vous dis qu’un petit virage à ce festival, ça réchauffe l’âme et ça revitalise l’esprit.

Pour plus d’informations sur cet événement ou sur le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, rendez-vous au http://sanctuaire-ndc.ca/ .

Bon Festival à tous! 🙂

 

 

En savoir plus
m_giguere

C’est quoi ça une société d’histoire?

___m_giguere________________________________________________________________________________________________________

Lorsque je discute de mon emploi chez Appartenance Mauricie Société d’histoire régionale, la réaction de mes proches ou des gens d’affaires que je rencontre est plutôt unanime : Une société d’histoire?… Qu’est-ce que ça fait ça? À vrai dire, je trouve la question tout à fait légitime étant donné que j’étais tout aussi ignorante du sujet avant d’intégrer l’équipe.

Parlons-en!
Élucidons ce petit mystère que sont les sociétés d’histoire…

De manière générale, les sociétés d’histoire ont pour mission de mettre en valeur l’histoire de leur région de diverses manières, que ce soit par des publications telles que des recueils, des bulletins, des calendriers ou des conférences et autres activités. En ce qui concerne Appartenance Mauricie, nos réalisations les plus connues du public sont nos recueils Shawinigan dans l’objectif tome 1 et 2, ainsi que nos calendriers historiques annuels. Nous possédons aussi un important fonds d’archives disponible au public.

Eh…puis?, me direz-vous.

Et puis quoi? Et puis, je trouve ça génial! Plusieurs ressentent un détachement de la population au sujet de l’histoire. Aujourd’hui, on vit au présent, dans l’instantané. On cherche à aller de l’avant, toujours plus loin. Pourtant, la question de l’identité, elle, demeure toujours d’actualité. À tous les jours, les médias qui nous entourent en font mention, parfois même sans qu’on le réalise vraiment. L’appartenance et l’identité sont des sujets au cœur des débats publics d’aujourd’hui… Et pourtant, soyons honnêtes (je m’inclue dans cette affirmation), plusieurs d’entre nous en connaissons bien peu sur notre histoire et celle de ceux ayant vécus avant nous.

Ouin…?

Et voilà! C’est à ça que ça sert une Société d’histoire! Elles sont présentes un peu partout afin de permettre à la population de nouer des liens avec son passé. Elles ont été fondées afin de permettre aux communautés de développer un sentiment d’appartenance envers leur région. Elles sont mises sur pied pour nous aider à comprendre pourquoi notre région, notre ville ou notre municipalité s’est développée comme elle l’a fait et pourquoi elle est ce qu’elle est aujourd’hui!

Les sociétés historiques nous permettent de comprendre d’où l’on vient, pour nous aider à savoir où  l’on va…

Les sociétés historiques, c’est vraiment chouette!

C’est bien beau tout ça, mais qu’est-ce que tu fais concrètement?

Concrètement, je travaille à la réalisation d’un calendrier historique qui se veut aussi un album de photos historiques. Je recherche des entreprises qui sont intéressées à nous supporter et à nous aider financièrement pour que l’on puisse continuer à faire rayonner notre région! Je travaille avec une équipe qui oeuvre à numériser des milliers de photographies afin de les rendre accessibles à tous, un vrai trésor, je vous le dit! J’assiste à des réunions afin d’élaborer de nouveaux projets cools pour éveiller l’intérêt de la population envers l’histoire. J’assiste aux efforts d’une équipe de jeunes motivés qui tentent de sortir des sentiers battus!

Voilà ce que je fais chez Appartenance Mauricie!

Et j’aime ça.

 

En savoir plus
N15533

Le saviez-vous ?

 

N15533-1

Nous sommes présentement à quelques jours d’une nouvelle édition du populaire événement estival le Festivoix de Trois-Rivières. Cela fait maintenant quelques mois que la campagne de promotion est lancée et les amateurs de musique sont impatients de pouvoir enfin profiter de la programmation.

Si vous venez de la Mauricie, il y a de fortes chances que vous ayez croisé l’une des affiches publicitaires du festival sur le bord de la route. Toutes de jaune vêtues, ces publicités accrochent le regard immédiatement. Autrement, la campagne a aussi été diffusée sur le Web et partagée sur divers médias sociaux, ce qui a permis à une plus grande proportion de la population de rester informée. 

Bien que cette campagne promotionnelle ait été fortement appréciée du public par son dynamisme et ses couleurs, très peu de gens savent que plusieurs des photos utilisées pour les vidéos et les affiches proviennent des archives d’Appartenance Mauricie! Eh oui! Nos archives sont une mine d’or.

 Ayant été approchés en décembre dernier par l’équipe du Festivoix, nos recherchistes ont travaillé plusieurs semaines afin de dénicher les meilleures photographies. Près d’une quinzaine de clichés ont servi à la campagne promotionnelle 2016.

Appartenance Mauricie possède un fonds d’archives iconographiques impressionnant. Grâce à ses recherchistes, la société d’histoire procède, depuis plusieurs années déjà, à la numérisation de ses archives afin de les rendre disponibles à la création de projets de toutes sortes tels que celui du Festivoix!

En savoir plus